Le Yoga, selon l’origine sanscrite du mot, évoque un cheminement vers l’état d’« union » avec la Suprême Réalité. C’est souvent en Inde que notre civilisation en perte de sens en a cherché le secret, ignorant que la Grèce l’avait, elle aussi, dissimulé dans ses mythes.
Comment pourrions-nous croire en effet que les Grecs du temps d’Homère, il y a de cela environ cent quarante générations - c'est-à-dire nos frères aînés à l’échelle de l’évolution humaine - n’aient élaboré une immense fresque de plus de mille personnages qu’à des fins littéraires, historiques ou morales. N’est-il pas plus logique de penser qu’une élite ait transcrit sous forme codée ses connaissances les plus hautes dans le domaine de l’expérience humaine ?
L’auteur des livres présentés sur ce site nous livre les clefs qu’il a retrouvées au cours de nombreuses années de recherches. Puis, les appliquant de façon méthodique aux mythes présentés selon une progression logique, il en propose une interprétation et nous introduit pas à pas dans ce monument littéraire d’une grande complexité mais d'une parfaite cohérence. Cette mythologie se révèle alors une extraordinaire synthèse des différentes voies spirituelles.